Ça pousse !

Les nouvelles fonctionnalités en ce début d'année 2022

La diminution de la charge mentale du chef d’exploitation et l’organisation du travail reposent notamment sur la fluidité des échanges avec les équipes et la disponibilité de l’information pour chaque intervenant sur sa ferme.
Dans ce but, l’application Elzeard vous permet désormais d’inviter vos collaborateurs et associés à utiliser l’application pour se connecter à votre ferme. Pour chacun des invités, il est possible d’affecter un statut correspondant à un niveau de responsabilités et par conséquent, à des droits de lecture et d’écriture sur les différents services de l’appli. 



Renommer une tâche : comme si vous l’aviez faite.
Pour plus de confort dans l’organisation de votre calendrier de travail, vous pouvez désormais renommer les tâches opérationnelles lors de leur intégration à vos itinéraires techniques, pour les retrouver ensuite dans votre semainier. Plus de précision, de praticité et de rapidité dans la lecture du programme !


Un panier bien rempli :
La planification par paniers et celle des achats/reventes arrivent fin février/début mars ! Pour faciliter les prévisionnels d’AMAP et les calculs en équivalent-panier, nous ajoutons à votre tableau de planification un nouveau service. Toujours dans un souci de gain d’efficacité, cette option de planification permettra de gérer la composition hebdomadaire de vos paniers et d’en faire varier le nombre, tout en surveillant leurs valeurs individuelles et le CA généré.
Et pour vos achats/reventes, le formulaire d’ajout de production évolue, pour vous permettre de planifier des productions sans série et donc sans assolement associé.

Un nouveau semainier : l’hebdo des campagnes.
Votre nouveau semainier de tâches est en cours de développement, avec pour objectif de vous faire bénéficier de sa première version début mars. Il est conçu pour organiser votre calendrier de la semaine et l’ensemble de vos travaux en quelques minutes.

Sur la gauche de l’écran, vous trouverez la liste des tâches planifiées et prévues, que l’on peut assigner au calendrier des jours de la semaine au centre de l’écran. Par sélection d’une tâche avec la souris, elle peut être glissée et déposée sur la journée souhaitée et ainsi de suite pour toutes les autres tâches.
Vous y retrouverez bien entendu les fonctionnalités déjà présentes dans le semainier actuel : priorisation de tâches, retard et report automatique d’une semaine à l’autre, ajout d’une nouvelle tâche, etc.



Tout a été pensé pour faciliter les usages courants. Vous livrez votre AMAP jeudi soir ? Vous pouvez filtrer vos tâches de récolte grâce à la barre de recherche et utiliser la multi-sélection pour les placer jeudi. Vous vous êtes trompé de date ? Vous pouvez resélectionner toutes les tâches d’une même journée pour les déplacer ensemble.
Ce nouveau semainier va ensuite évoluer très vite, pour vous faciliter encore plus la vie : validation de plusieurs tâches à la fois, affectation d’opérateurs et d’équipes, calcul du temps de travail journalier et bien plus encore.

Les phytos : la traçabilité avant tout !
La programmation, la réalisation et l’enregistrement des opérations de traitement répondent à des exigences réglementaires, de sécurité et de traçabilité qui impliquent des saisies et un suivi méticuleux. Étant nous aussi méticuleux, nous avons recensé toutes ces exigences (registre phytosanitaire, DAR, DRE, doses plafond, intervalles entre traitements, …) pour mettre en place un ensemble d’outils de saisie et de suivi répondant à vos besoins et à vos contraintes. Nous avons ensuite priorisé le développement de ces services : le premier sur la liste concerne la programmation et l’enregistrement des opérations de traitement.
Ainsi le formulaire d’ajout de tâche, qui sera disponible d’ici mi-mars, reprendra toutes les informations réglementaires et opérationnelles nécessaires à la programmation d’une opération de traitement, et permettra la saisie de toutes les données nécessaires à la mise à jour automatique de votre registre phytosanitaire. Pour faciliter et sécuriser les saisies, les données du formulaire seront alimentées par la base Ephy de l’ANSES.
L’enregistrement de ces informations sera l’occasion d’amorcer la création d’une section dédiée au registre phytosanitaire, de prévoir l’intégration du DRE et du DAR dans la gestion des tâches et de commencer à alimenter les données de traçabilité des productions vendues.

Pour suivre de plus près le déploiement de ces nouveaux outils, inscrivez-vous à notre newsletter en bas de la page précédente !


L'application
Made on
Tilda